Si le marché américain a déjà massivement adopté les enceintes connectées, où en est leur adoption en France ?

S’il est difficile d’avoir des chiffres sur les ventes d’enceintes connectées Amazon Echo ou Google Home, quelques études réalisées récemment nous permettent d’en savoir plus !

Une étude Médiamétrie réalisée en novembre 2018 nous apprend que l’on compte déjà plus d’1.7 million d’utilisateurs d’enceintes à commande vocale en France. 

A quoi ressemblent ces premiers utilisateurs ? L’étude Médiamétrie nous dit qu’ils sont majoritairement CSP+ entre 25 et 49 ans, vivant dans un foyer d’au moins 3 personnes.

Mais au-delà des enceintes connectées, beaucoup plus de Français utilisent les assistants vocaux sur leur téléphone ! Ainsi, Google Assistant ou Siri étant installés par défaut sur tous les téléphones Android ou iOS, le taux d’équipement des assistants vocaux chez les Français est énorme. Or Google nous dit que 20% des recherches sur mobile sont aujourd’hui faites à la voix ! On peut estimer que le nombre total d’utilisateurs des assistants vocaux en France est autour des 10 millions de personnes.

Selon une étude menée par mymedia group, les usages principaux que font les français des assistants vocaux sont les commandes simples du type recherche sur Internet ou demande de bulletin météo. Viennent ensuite les usages qui pourront intéresser les entreprises puisque 36% des utilisateurs utilisent déjà leurs enceintes connectées pour faire du shopping ou gérer leur liste de courses ! Enfin, les usages liés à la maison connectée sont pour l’instant les moins fréquents, car il faut par définition être équipé d’objets connectés chez soi, ce qui est encore minoritaire.

Quand lancer sa marque sur les enceintes connectées ?

La première enceinte connectée est sortie en 2014 aux Etats-Unis. 5 ans plus tard, plus de 30% des foyers américains sont équipés d’une au moins de ces enceintes connectées !

Les enceintes connectées ont franchi en 4 ans la barre des 50 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis, là où la télévision avait mis plus de dix ans ! Et Gartner prévoit que cette courbe d’adoption ne va pas fléchir, avec un taux de pénétration prévu à 70% des foyers américains en 2022.

Il y a donc fort à parier que l’adoption en France suivra le même type de trajectoire. Dans ce cadre, les premières entreprises présentes sur les assistants vocaux prennent de l’avance et profitent de l’avcantage des premiers entrants, notamment en matière de « référencement vocal » sur Google Assistant ou Alexa.

Alors, quand lancer votre voice bot, et sur quelles plateformes ? Il n’y a plus de raison d’attendre, d’autant que Yelda vous permet de déployer votre marque en quelques clics sur Alexa & Google Assistant ! De quoi couvrir 90% des utilisateurs d’assistants vocaux en France, seul Siri d’Apple demeurant fermé aux intégrations tierces pour l’instant. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !