Il est important de comprendre comment les utilisateurs d’enceintes connectées, et plus généralement de tout appareil équipé de Google Assistant (mobile Android, smart TV, voiture, etc.), peuvent être mis en relation avec une marque.

Présence basique vs application vocale

Tout d’abord, un concept simple à comprendre : par défaut, Google possède un certain nombre d’informations basiques sur les grandes entreprises et marques, grâce à son fameux knowledge graph. Cela signifie que nativement, sans que vous n’ayez rien à faire en tant qu’entreprise, les utilisateurs de Google Assistant pourront obtenir des informations issues de Google, comme :

  • qu’est-ce que la Fnac ? (résultat : contenu de la  fiche Wikipédia de Fnac)
  • quel est le magasin Fnac le plus proche de chez moi ? (résultat : contenu de la recherche Fnac sur Google Maps avec géolocalisation)
  • … et c’est à peu près tout !

En effet, au-delà de ces requêtes ultra-basiques, si vous demandez à Google Assistant une question simple sur la Fnac et ses produits, il vous répondra qu’il ne sait pas comment vous aider. Si vous souhaitez en tant qu’entreprise pouvoir traiter des requêtes plus avancées, des informations sur vos produits, etc. ; vous allez devoir créer une application vocale pour Google Assistant / Google Home. Ce que Google appelle une action, au nom de votre marque.

Une fois que vous aurez créé cette action, vous pourrez, par exemple dans le cas de Fnac*, permettre à vos clients d’acheter vos produits directement à la voix ! Voici ci-dessous comment ça marche :

2 types d’invocations de votre marque

Dès lors que vous avez ce type d’application vocale pour votre marque, comment Google met-il les utilisateurs de Google Assistant en relation avec votre application ? Il y a deux possibilités (toutes les deux gratuites pour la marque) :

  1. l’invocation explicite : l’utilisateur demande explicitement à Google de parler à votre application :
    • « OK Google, parler à la Fnac »
    • « Dis Google, demande à la Fnac de m’acheter le dernier livre de Michel Houellebecq »
    • etc.
  2. l’invocation implicite : l’utilisateur exprime un besoin générique, et Google lui conseille de passer par votre application car il considère qu’elle sait bien gérer ce type de besoins :
    • – OK Google, je voudrais acheter le dernier livre de Michel Houellebecq
    • – Je crois que Fnac pourrait vous aider avec ça, voulez-vous que je vous mette en relation avec Fnac ?
    • – Oui !
    • [mise en relation avec l’application Fnac, qui prend le relais, avec une voix différente de celle de Google pour faire comprendre à l’utilisateur que ce n’est plus Google qui répond, mais l’application Fnac]

Vous l’aurez compris, l’invocation implicite est très intéressante pour votre marque car elle permet à votre application de gagner du trafic « gratuitement » ! En effet, pas de référencement payant à ce stade sur Google Assistant, on est dans une logique se rapprochant de celle du SEO ! Mais attention, ce type de référencement n’est faisable que si vous avez développé une application pour Google Assistant / Google Home (ce que Google appelle une action) pour votre marque.

Le logiciel Yelda permet justement de déployer ce type d’application, sans avoir besoin de coder ! N’hésitez pas à nous contacter (contact at yelda.ai) si cela vous intéresse.

*Disclaimer : l’application vocale Fnac a été réalisée avec Yelda.